À propos de la carte routière mémorisée dans le boitier :

La carte est du type « Géodésique ». La référence de l’altitude est faite perpendiculairement à une équipotentielle du champ de gravité terrestre (un géoïde), choisie de manière à coller au plus près à la surface réelle de la Terre. Notez que le champ de gravité est déformé par les masses des montagnes donc un « Géoïde » est une sphère bosselée (une patatoïde !). Le géoïde de référence (norme WGS84 pour World Geodetic System 84) est confondu avec la surface moyenne des océans (où l’eau s’étale selon la pesanteur).
Dans une carte du type « Ellipsoïdale », la référence de l’altitude est faite par rapport à l’Ellipsoïde idéale de référence (passant par le niveau de la mer en un point choisi).
Une Ellipsoïde est une sphère aplatie aux pôles (la forme générale de la Terre).

La différence d'altitude entre les deux types de référence (géodésique / ellipsoïdale) peut aller jusqu’à 100 m.
Le positionnement 3D donne ainsi les coordonnées du boitier dans l'espace, dans un repère à trois axes (X, Y, Z) qui a pour origine le géoïde de référence de la Terre. Pour que ces données soient exploitables, il faut convertir les données (X, Y, Z) en un ensemble plus parlant pour l'utilisateur : « latitude, longitude, altitude ». C’est ce que fait le deuxième algorithme du boitier. Ainsi la position du boitier est déterminée sur la carte.
Retour à l'accueil
Page précédente Page suivante